26 janvier 2008

Les Blogs-It Express

Pendant une période j'ai eu, à la droite de mon écran, parmi les liens que je vous propose, une petite fenêtre intitulée "Blog-it express". J'y mettais des citations ou des aphorismes rencontrés sur la toile et qui m'attiraient assez l'œil pour que je décide de vous en faire profiter. A la suite d'une mauvaise manipulation toute claudiusienne, j'ai perdu cette possibilité. En attendant que je la retrouve un jour, je vous cite dans ce billet les 10 phrases qui s'y sont succédées au gré de mes humeurs et parfois de... [Lire la suite]
Posté par Claudius77 à 09:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

24 janvier 2008

Tissage de la toile

l 1958Aux Etats-Unis, en pleine période de guerre froide (Spoutnik, le premier satellite, a été lancé en octobre 1957), le Pentagone crée l'ARPA - l'Agence pour les projets de recherche avancée - 1969Naissance du réseau Arpanet : deux, puis trois puis quatre ordinateurs sont reliés entre eux dans des universités de la côte ouest. 1971Premier courrier électronique. Quatre ans plus tard sera lancé le premier groupe de discussion électronique. 1972Démonstration publique d'Arpanet reliant alors quarante ordinateur sur le... [Lire la suite]
Posté par Claudius77 à 16:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
22 janvier 2008

Question 3

3ème question posée à mes collègues forumeuses et forumeurs. Ci-dessus le Loch Ness sous la surface duquel se montre aux yeux de certains un monstre baptisé parfois affectueusement Nessie. Mais qui habite sous les eaux paisibles du lac d'Annecy ? Les réponses :Guy Drut y a caché son fantôme et son emploi fictif... d'ailleurs on peut constater que pour garder la forme il s'entraîne toujours au 110m haies. (Pascal) Le serpent monétaire ... ou du moins ce qu'il en reste. (chani) L'issue de secours... [Lire la suite]
Posté par Claudius77 à 09:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 janvier 2008

Urgence ! y a péricardite !

4 heures du matin, violente douleur dans le dos côté gauche. Je me réveille en pestant encore contre ce maudit torticolis qui me prend parfois. J'ai beau bouger la tête dans tous les sens, ça ne passe pas. Bon, j'avance mon lever de deux bonnes heures, quitte à ne pas dormir autant que je sois le seul. Je descends me faire mon café, procéder à quelques extractions matinales et préparer le petit déj' du petiot qui se réveille à la dernière minute pour partir à l'école. La douleur ne passe toujours pas. J'ai beau couvrir ce côté... [Lire la suite]
Posté par Claudius77 à 19:30 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
17 janvier 2008

On ne doit plus travailler après cinquante ans

Bob-le-Hotu me dit amicalement :- Vos petites salades, c'est des fois pas mal. Ça prouve tout au moins que vous avez de l'imagination. Mais ça ne vaut pas le vécu ! Voulez-vous que je vous raconte une histoire vraie ?Oui ? Eh bien voilà.C'est l'histoire de mon beau-père Achille, un brave type travailleur comme pas un, honnête comme on n'en trouve plus, et avec ça des principes. D'ailleurs, vous allez voir.Il était charpentier en fer, le père Achille, et sa femme Mélie, blanchisseuse de son état, à Villemomble, où ils vivaient ... [Lire la suite]
Posté par Claudius77 à 07:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
16 janvier 2008

Le truc de Courteline

Mon ami Maxime est la crème des hommes. C'est même un double crème. Le prototype du gars qui ne sait pas dire non. Malheureusement, ça mène souvent loin ne pas savoir dire non. Pas même au mariage, ce qui ne laisse pas d'être dangereux.Mon Maxime, quand je le connus, était un quelconque employé d'un ministère quelconque. N'étant guère orgueilleux, il ne souffrait pas d'être de condition humble, mais le fastidieux de son emploi était au-dessus de ses forces. Cette atmosphère de vieux cartons oubliés dans la poussière et sur... [Lire la suite]
Posté par Claudius77 à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 janvier 2008

La minute de silence

C'est une belle institution que la minute de silence propre à honorer les gloires nationales. Ca prouve que les hommes savent encore se conduire correctement et que sur le chapitre de la reconnaissance on ne les prend pas souvent de court.Et aussi qu'ils savent se taire quand ils veulent, quoi qu'ils en disent. Façon de parler.A propos de minute de silence présentement en usage de temps à autre, peut-être pourrions-nous les multiplier et chercher dans les richesses de notre histoire suffisamment d'anniversaires pour justifier un... [Lire la suite]
Posté par Claudius77 à 07:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
14 janvier 2008

Le papa d'Irma

Il s'agit d'Irma la douce. Son papa s'appelle Alexandre Breffort. Lorsque j'ai fait quelques recherches sur le net pour vous parler de lui, je n'ai quasiment rien trouvé. Je vais donc passer par quelqu'un qui l'a connu et fréquenté : Yvan Audouard.Voici ce qu'il a écrit à propos de Breffort :"Il n'avait jamais lu Claudel (même en traduction) mais il connaissait par cœur Le Journal de Jules Renard et pouvait s'orienter de nuit dans les plus lointaines banlieues....Quand Alexandre "fit du cinéma", il n'hésita pas à... [Lire la suite]
Posté par Claudius77 à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 janvier 2008

Standing

Je savais bien qu'en mettant une photo de ces deux oiseaux j'exciterais la verve anticléricale (surtout avec ce pape) et antiparvenus (surtout avec ce président), mais bon, c'est comme ça que je vous aime, alors ... D'un côté, à peine 30 millions de donateurs, de l'autre, plus d'un milliard ... ça se remarque aux vêtements ! Les autres contributeurs : T'as entendu ma "laïcité positive" ? T'es content dis ? Ca va relancer tes affaires ça, hein ?Tu me l'annules mon mariage maintenant ? ! Comme pour les... [Lire la suite]
Posté par Claudius77 à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
09 janvier 2008

Comment je suis devenu stupide

Il avait toujours semblé à Antoine avoir l'âge des chiens. Quand il avait sept ans, il se sentait usé comme un homme de quarante-neuf ans; à onze, il avait les désillusions d'un vieillard de soixante-dix-sept ans. Aujourd'hui, à vingt-cinq ans, espérant une vie plus douce, Antoine pris la résolution de couvrir son cerveau du suaire de la stupidité. Il n'avait que trop souvent constaté que l'intelligence est le mot qui désigne des sottises bien construites et joliment prononcées, qu'elle était si dévoyée que l'on a souvent plus... [Lire la suite]
Posté par Claudius77 à 07:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]