Alfons Maria Mucha, né à Ivancice le 24 juillet 1860 et mort à Pague le
14 juillet 1939, à 78 ans. Affichiste, illustrateur, graphiste, peintre, architecte
d'intérieur et décorateur tchèque, c'est le fer de lance du style Art Nouveau.

Curieusement, ce n'est pas par ses aptitudes sur toile qu'il se démarque
le premier, mais par sa voix, qui le pousse à rejoindre Brno pour intégrer
une chorale. Mais déjà à l'époque, le jeune artiste dessine beaucoup,
et se prend d'affection pour les fresques des églises.
Lorsque devenu greffier, il décide en 1875 de se vouer à l'art, les premiers
temps sont difficiles. Refusé à l'Académie des beaux-arts de Prague,
il déménage pour Vienne puis Munich, où il débute enfin sa formation en parallèle
de ses premiers travaux.
Ce choix finit par payer en 1889 lorsque, après deux années de formation
supplémentaire, il est embauché par la maison d'édition Armand Colin.
Ses qualités d'illustrateur s'affirment petit à petit, jusqu'au coup de projecteur
de 1895 avec le succès de l'affiche pour "Gismonda" et Sarah Bernhardt.
La fin des années 1890 consacre définitivement le talent de Mucha, décoré de la
Légion d'honneur en 1900. Il quitte toutefois Paris en 1906 pour un séjour de
quatre ans aux États-Unis.
Désireux de s'affirmer en tant que peintre, c'est en revenant à l'illustration
qu'il obtient des financements pour son plus grand projet : "L'épopée slave",
des peintures gigantesques qu'il accomplira à Prague.

IMG_0881

 

Quelques unes de ses modèles

IMG_0879     IMG_0880

IMG_0884

IMG_0882

 

Affiche pour la chorale des professeurs moraves et "La Princesse Hyacinthe"

IMG_0870     IMG_0871

IMG_0872     IMG_0876

 

"Les fleurs" - 1898 -

IMG_0886

IMG_0888

IMG_0890     IMG_0895

IMG_0899     IMG_0891

IMG_0892     IMG_0893

IMG_0894

IMG_0896

IMG_0897     IMG_0898

 

Une fan absolue

IMG_0885     IMG_0889

IMG_0887