Le long de l'avenue Parizska qui mène de Staromestske au quartier juif

IMG_0949

IMG_0950

IMG_0951

IMG_0952

IMG_0953

IMG_0954

IMG_0955

IMG_0956     IMG_0958

IMG_0957

 

IMG_0959

IMG_0960

 

Tranchant sur l'Art Nouveau du reste du quartier, trois façades dites "cubistes"

IMG_0961

IMG_0962

IMG_0963

 

On entre dans le quartier juif ( Josefov) qu'en bons goys, nous avions prévu de visiter le samedi

Paradoxalement, la ville juive doit son état de conservation à Adolphe Hitler. C’est justement un dirigeant nazi qui a décidé de créer à Prague un «  Musée de la race disparue  ». Cela a permis de rassembler dans ce quartier des objets précieux provenant des territoires occupés, et on a ainsi créé la plus grande collection d’objets juifs d’Europe.

Avec ses deux pendules, dont l'une est numérotée en hébreu et dont les aiguilles tournent à l'envers, l'Hôtel de Ville juif construit entre 1570 et 1577, remanié dans le style rococo en 1763.

IMG_0964

 

L'ancien cimetière juif, 12 000 pierres tombales pour plus de 100 000 personnes enterrées. Le manque de place a obligé à superposer les tombes jusqu'à 12 couches. Il a fermé en 1787 (la plus vieille tombe date de 1439) sur ordre de Joseph II qui ne voulait plus d'enterrement dans les quartiers d'habitation.

IMG_0965

IMG_0966     IMG_0970

IMG_0967     IMG_0968

IMG_0969

 

Le Rudolfinum est un bâtiment néorenaissance situé place Jan Palach. Il sert de salle de concert (en particulier pour l'orchestre philharmonique tchèque et de salle d'expositions (Galerie Rudolfinum).

IMG_0971

 

Depuis le mois de janvier 2016, Prague possède une attraction touristique moderne de plus. Deux oeuvres d’art de John Hejduk (1929-2000) s’élèvent sur l’avenue marginale de la Vltava, avec vue sur le Château de Prague. Appelés “Maison du Suicide” et “Maison de la Mère du Suicidé” par l’architecte des New York Five, elles forment ensemble un monument à la mémoire de Jan Palach.

En 1969, cet étudiant de la Faculté de Philosophie de Prague, située non loin, s’était immolé pour protester contre l’occupation soviétique. Ces ouvrages s’inspirèrent d’un poème du poète et écrivain américain David Shapiro, ce poème se trouvant également gravé sur une plaque d’acier placée sur ce monument.

IMG_0972     IMG_0974

IMG_0973

 

IMG_0977

 

Le funiculaire de la colline Petrin

IMG_0989

 

 La colline de Petrin est nommée "colline des amoureux".
La statue est de J. Mapatka

IMG_0978

 

L'église Saint-Michel

IMG_0979

IMG_0982

 

La tour de Petrin, réalisée en 1891 sur le modèle de la tour Eiffel. 62,5 mètres de haut, 299 marches, elle a été construite à l'occasion de l'Exposition industrielle de Prague, tout comme le funiculaire.

IMG_0980

 

Face à la tour, un sentier bordé par le "mur de la faim" qui conduit à la roseraie

IMG_0981

 

L'autre côté de l'église Saint-Michel

IMG_0983

 

La façade ornée de sgraffites de la chapelle du Calvaire

IMG_0984

IMG_0985     IMG_0986     IMG_0987