Pour réussir un séjour, la bonne volonté ou le temps qu'il fait ne suffisent pas. Il faut la coordination d'un tas de facteurs, d'éléments pas faciles à prévoir au départ ou durant le séjour et dont nous ne sommes pas toujours maîtres : le bon choix de l'endroit et/ou de la période, les conditions de logement, la nourriture, les différents services qui vous rendent votre quinzaine agréable, etc.

Il se trouve, pour notre part, que des gens ont assuré, chacun dans leur partie, l'excellence de ces vacances. Je voudrais terminer cette série de billets par des remerciements qu'ils méritent amplement.

Tout d'abord, Marie-Line et Michel qui nous ont convaincu de choisir cette destination et de passer ces deux semaines dans cette île à cette époque où la grosse chaleur pénible est absente et où l'on peut tout de même se baigner. Ils nous ont même indiqué l'endroit où aller et où, pour le prix d'une semaine dans un camping 4 étoiles en France, nous avons bénéficié de conditions de logement parfaites.

Voici notre logeur :  Monsieur Moorghen

c_597

L'ensemble s'appelle Villa Gerbera et nous y avons occupé un duplex (salon, salle à manger, cuisine équipée, toilettes au rez-de-chaussée et salon avec balcon, deux chambres et une grande salle de bains à l'étage).

c_313_1_   c_314_1_   c_316_1_

Un grand merci à Kavita qui a tout fait pour rendre notre séjour agréable, la voici :

c_524

Il y a eu également Popo, qui cuisine divinement, il officie parfois pour le palace du coin, La Pagode, mais prépare également et amène à domicile de délicieux et copieux repas et d'énormes petits déjeuners, le voilà avec une de ses prestations

c_587_1_   c_588_1_

Il y a eu Sameer, notre chauffeur, trois voitures différentes, toutes avec la jauge au mini (il est juste tombé en panne le jour où il nous a reconduit à l'aéroport, à 100 mètres de sa station préférée); il nous assuré le trajet aéroport/Flic en Flac et nos deux excursions principales, la journée pour le sud de l'île et la journée pour le nord.

Le voici avec la voiture n°3 ... et avec la patronne

a_752_1_

c_520_1_

Le premier jour sur la plage, nous avons été accueilli par Kevin qui nous a fourgué deux colliers pour à peu près deux fois le prix (il avait commencé à 3 fois le prix) où nous les aurions trouvé dans un bazar de la capitale; mais en payant nos colliers, nous l'avons remercié de sa marchandise, bien sûr, mais également de sa bonne humeur et de son bagout. Tous nos jours de plage il est venu nous dire un petit bonjour, discuter un peu avec nous et sa soeur a offert à Lucile, pour son anniversaire, un bracelet en petites pierres noires. Voici celui qui s'est défini lui-même comme un "voleur honnête" et qui animait la plage tous les jours

a_785_1_

Et pour finir, celle qui nous a assuré, qu'il y ait foule ou non, trois chaises longues et un parasol pour nos journées "plage"; les prix qui avaient commencé à 300 roupies, sont descendus à 250 dès le second jour, puis à 200 pour finir par une location gratuite. Elle aussi est très souvent venue discuter avec nous avec son langage mélange de créole et de français

28 ans, deux petits enfants, toujours souriante voici Vilasha

a_763_1_

 

A ces gens il faut ajouter le petit peuple de la plage, le loueur de bateau, le marchand de poissons, le placeur d'excursions, le vendeur de mines (pâtes chinoises sautées), de kebab , celui qui nous désaltérait avec ses ananas et ses noix de coco et tous les habitués, et puis vous. Oui, à vous qui avez eu la gentillesse de venir entonner avec moi ce "chant du départ" lors de ce mémorable week-end de la fin octobre 2009 et qui avez généreusement arrosé l'arbre à voeux, je suis également redevable du plaisir que j'ai pris à faire ce voyage.

On distinguait les Mauriciens des touristes à ce qu'ils disaient toujours bonjour ou nous faisaient un petit signe chaque fois que nous nous croisions.

Merci à cette île et à tous ses habitants d'être ce qu'ils sont.