2009_252

Sétoise, servante et serviable septuagénaire sachant sécher son set de nappes et de serviettes sur le balcon submergé du soleil serein d'une séraphique matinée

barbambou

2009_119

Certaines méditerrannéennes ont un système pileux frôlant la luxuriance. Si elles n'y prennent pas garde un délicieux et chatoyant pelage risque de recouvrir un corps qu'elles ont superbe.
Manifestement, celle-ci avait la tête ailleurs

barbambou

2009_225

Sans aucun doute une manière d'avancer plus vite

barbambou

2009_227


Les roucoulades de ces deux tourtereaux ont été interrompues par un faisan à la recherche de quelque menue monnaie.
Dans cette affaire les deux camps auront été satisfaits : les pigeons qui auront momentanément occupé leur cœur à autre chose qu'à eux-mêmes et le rapace qui ne sera pas revenu bredouille au nid.

barbambou

2009_231


Pour capter de manière optimale, l'utilisation d'une bitte peut s'avérer nécessaire. Comme toujours dans ce cas une protection caoutchouteuse est recommandée.
Eh oui, pour avoir une bonne communication, il faut savoir parfois mettre un certain prix.

barbambou

2009_261


Il y a celui qui gueule plus fort que tout le monde, il y a ceux qui parlent juste à côté de vous, il y a le brouhaha continuel des passants, il y a le causeur du bout du banc.
On croit qu'on est des poussières dans l'univers, et finalement, on n'est que des mecs au bistrot.

barbambou

Balaruc-les-Bains est comme un bateau prêt à voguer sur l'eau. Mais c'est aussi une presqu'île qui plonge, tel un éperon, dans l'étang de Thau. C'est au bord de cette "petite mer" que le pêcheur Laurent Spinosi, dit "Lolo" avait son cabanon. Il avait coutume de recevoir son ami Georges Brassens. Ils mangeaient le soir ce qu'ils avaient pêché dans la journée. D'autres célébrités, comme Manitas de Plata et le peintre Salvador Dali passèrent sur les rives ensoleillées de l'étang de Thau, de joyeux moments. Salvador Dali avait déclaré que, lorsqu'il viendrait, il entrerait pas la cheminée, et c'est ce qu'il a fait.
C'était le temps béni des "Copains d'abord".

2009_114

En trompe-l'oeil, la cabane de Lolo sur la promenade Georges Brassens

barbambou