01 septembre 2015

La vitesse

Aucun oiseau dans le ciel ni aucun animal sur terre ne va plus vite qu'une vache lachée d'un avion.     On ne peut dépasser la vitesse de la lumière, et c'est pourquoi, lorsqu'un vaisseau spacial l'atteint, il peut éteindre ses phares.     Bien qu'il soit parti plus tard, le fabuliste Jean de La Fontaine a mis moins de temps à rédiger Le lièvre et la tortue qu'Esope à écrire La tortue et le lièvre.     Des chercheurs du Nevada Road Safety Intitute (Las Vegas) ont prouvé que la vitesse est... [Lire la suite]
Posté par Claudius77 à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 août 2015

La douleur

L'extermination de millions de nos frères humains fait objectivement moins mal qu'un panaris au doigt Chez l'huitre la conscience d'exister augmente très fortement au moment du citron Inhaler de l'hélium n'annihile pas la douleur, mais quand on hurle le son est très amusant Non seulement la douleur rend plus fort, mais la vodka permet de ne rien sentir Pour le peuple hatu, qui habite le haut plateau de Guadjapaja (Mexique), à l'occasion de deuils cruels ou d'évènements tragiques, la phrase"Je partage votre douleur" n'est... [Lire la suite]
Posté par Claudius77 à 07:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
20 mai 2015

La chasse d'eau

J'avais une bonne place chez des gens bien et disposant d'une certaine aisance. Je surplombais un petit lac tranquille, bien à l'abri dans sa cuvette que je voyais à travers la lunette. J'étais au calme dans un espace restreint mais carrelé. Sur une étagère, près de moi, les oeuvres complètes d'Eparcyl ou d'Actifosse que je n'ai jamais eu le temps de lire. Et puis on m'évacuait brutalement d'un coup de chaîne. Les occupants des lieux ne demeuraient pas longtemps sous mon regard. Je les voyais au-dessous de moi préoccupés par une... [Lire la suite]
Posté par Claudius77 à 07:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 avril 2015

Les machines

La supériorité du féminin sur le masculin est prouvée par le fait que toutes les machines savent faire un truc alors que bien des machins ne servent à rien. Des chercheurs du Washington Mechanical Laboratory ont enfin prouvé, en septembre 2007, que si les nouvelles machines à laver consomment de moins en moins d'eau et d'énergie, c'est qu'elles se nourrissent aussi de chaussettes. Conformément à la théorie, le premier contact avec une civilisation extraterrestre eut lieu entre deux machines, en mai 2105 (temps terrestre). La... [Lire la suite]
Posté par Claudius77 à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 mars 2015

La mémoire

Vous souvenez-vous que Le guerrier franc à qui Clovis a lancé :"Souviens-toi du vase de Soisson !", avant de le frapper mortellement de son épée, ne s'en souvenait pas du tout. On peut considérer qu'on n'a pas totalement perdu la mémoire tant qu'on se souvient de ce que l'on a oublié de faire la veille. Ce qui est affreux quand on commence à perdre la mémoire à court terme, c'est qu'on se met à perdre la mémoire à court terme Le livre que ses lecteurs tendent le plus à ne plus retrouver a pour titre Améliorer sa... [Lire la suite]
Posté par Claudius77 à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 mars 2015

"Vous vous êtes déjà fait attacher ?"

Diana est une belle black de femme. Ça ne servirait à rien de vous la décrire, puisque c'est comme ça que je la vois : une belle black de femme. Elle est arrivée à l'agence comme standardiste il y a six mois, et compte tenu de ses qualités professionnelles, elle a vite été promue collaboratrice. Notre boulot est simple : faire visiter des appartements sur des airs de "belle hauteur sous plafond". Voilà des mois que je veux l'approcher, mais j'en suis incapable. Si, un matin je lui ai offert un café parce qu'on n'avait pas réussi à... [Lire la suite]
Posté par Claudius77 à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 février 2015

L'homme-dé - quatrième partie -

... suite et fin Aucun pratiquant sérieux du dé ne peut éviter, à un moment ou à un autre, d'inscrire un meurtre dans sa liste d'options. C'est le tabou suprême, qu'il serait lâche de ne pas transgresser. Luke, quand le dé le lui ordonne, imagine deux sous-options : tuer une personne qu'il connaît, en tuer une qu'il ne connaît pas. Il aimerait évidemment mieux la seconde hypothèse, mais non, c'est la première qui sort, et le voilà contraint d'établir une liste de six victimes potentielles, dans laquelle il inclut courageusement ses... [Lire la suite]
Posté par Claudius77 à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 février 2015

L'homme-dé - troisième partie -

... suite ... Oh là, il se doute bien que c'est dangereux, ça, très dangereux, mais c'est une règle d'expérience que toute option imaginée, même avec effroi, finit par être soumise au dé et, un jour ou l'autre, par sortir. C'est ainsi qu'un week-end où leur mère n'est pas là, Luke fait jouer son petit garçon et sa petite fille à ce jeu en apparence innocent : on note sur un papier six choses qu'on aimerait faire, et le dé en choisit une. Cela se passe gentiment au début (cela se passe toujours gentiment au début) : on mange des... [Lire la suite]
Posté par Claudius77 à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 février 2015

L'homme-dé - seconde partie -

... suite ... Dans toutes les circonstances de la vie, désormais, Luke consulte le dé et, puisqu'il a six faces, lui soumet six options. La première, c'est de faire comme il a toujours fait. Les cinq autres se démarquent plus ou moins nettement de cette routine. Mettons que Luke et sa femme aient prévu d'aller au cinéma. Le nouveau film d'Antonioni, Blow-up, vient de sortir, et c'est exactement ce qu'un couple d'intellectuels new-yorkais comme eux doit aller voir. Mais ils pourraient aussi aller voir un film encore plus intellectuel,... [Lire la suite]
Posté par Claudius77 à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 février 2015

L'homme-dé - première partie -

Vers la fin des années 1960, Luke Rhinehart exerçait le métier de psychanalyste à New  York et s'emmerdait. Il habitait un agréable appartement, avec une jolie vue sur les fenêtres de ses voisins qui en avaient une jolie sur les siennes. Il faisait du yoga, lisait des livres sur le zen, rêvait vaguement de rejoindre une communauté hippie mais n'osait pas. A défaut, il portait des pantalons pattes d'éléphant et une barbe qui lui donnait un peu moins l'air d'un bourgeois déprimé, un peu plus celui d'un acteur au chômage. Comme... [Lire la suite]
Posté par Claudius77 à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]