Diana est une belle black de femme. Ça ne servirait à rien de vous la décrire, puisque c'est comme ça que je la vois : une belle black de femme. Elle est arrivée à l'agence comme standardiste il y a six mois, et compte tenu de ses qualités professionnelles, elle a vite été promue collaboratrice. Notre boulot est simple : faire visiter des appartements sur des airs de "belle hauteur sous plafond". Voilà des mois que je veux l'approcher, mais j'en suis incapable. Si, un matin je lui ai offert un café parce qu'on n'avait pas réussi à ouvrir le rideau de fer à l'agence et que le directeur avait dû faire venir un serrurier. J'avais l'impression de touiller mon café avec les yeux tellement je n'arrivais pas à la regarder.

Puis, ce matin, je me suis réveillé avec l'idée d'en découdre, d'aller au combat. J'ai pensé lui proposer un bowling. J'en connais un près de chez moi, mais sans être snob, la clientèle n'est pas triée sur le volet. Alors j'ai pensé à un musée, et je me suis souvenu de cette exposition autour de Sade à Orsay.

- En plus, le jeudi c'est nocturne, on peut y aller après le boulot.

- Carrément ! J'ai juste la visite d'un trois pièces à 17 heures et je te rejoins sur place.

Ca m'a laissé le temps de réviser le marquis pour jouer au connaisseur. Des séjours à la Bastille pour débauche aux condamnations pour sodomie, en passant par ses écrits "Il n'est point d'homme qui ne veuille être despote quand il bande." Avec ça, Diana saura où je veux en venir. 18h30, j'attends depuis une demi-heure dans le hall quand elle m'appelle pour me dire que "Bon, c'est compliqué, la cliente... tout ça... désolée, on se voit demain." Avec mes deux tickets à la main, j'avance et en offre un à une femme qui s'apprêtait à entrer. Une sorte de grand cheval en survêtement avec l'accent du sud et des yeux très maquillés (ce sera dans ma déposition si un jour je me décide à porter plainte). Elle me suit à la trace et, devant une photo de Man Ray, me lance :"Vous vous êtes déjà fait attacher ?". Constatant la platitude de ma vie sexuelle, je me dis que bon, ça ne peut pas faire de mal, qu'en tout cas il faut bien essayer. Trente minutes plus tard, me voilà ligoté sur mon lit comme un poulet. Se déchaussant de ses vilaines baskets, la jument monte sur ma tête comme sur un marchepied et se lance dans un numéro d'équilibriste. Je ressens son gros orteil écrasant mon oeil droit, et moi, à la force de ma nuque, de relever la tête par moments pour éviter sa chute. C'est qu'on se prend au jeu ! Je passe les claques et les ongles enfoncés pour aller au final qui fait "aïe". Après avoir retiré l'abat-jour, elle prend la lampe de chevet et colle l'ampoule brûlante entre mes cuisses, me rappelant que si je bouge, le verre cassera et que ça fera encore plus mal. Je me souviens d'un jour à l'hôpital où un interne m'avait demandé de mesurer ma douleur entre 1 et 10. Maintenant je sais qu'il existe 11. Et, tout en souffrant, je n'ai pas pu m'empêcher de sourire en pensant que le bowling, tout compte fait, ce n'était pas si mal fréquenté.

Jonhatan Lambert

manray

Man Ray, nu attaché, vers 1930