Depuis 1570, à partir de la fin du mois de novembre,
Strasbourg s'habille en Noël

P1150774

 

P1150622 P1150623

 P1150627

Quelques étalages prouvant qu'on est bien à Strasbourg

P1150666 P1150667

P1150668 P1150669

Quelques façades également

P1150629 P1150633

 P1150640 P1150637

P1150654 P1150634

P1150659

P1150656

La cathédrale de Strasbourg, dont c'est le millénaire, est restée pendant longtemps, grâce à ses 142 mètres, le plus haut monument d'Europe

DSC_0013

P1150635 P1150651 P1150636

DSC_0025 P1150641

La crèche, son "avant" et son "après".

P1150646 P1150647

Le gynécologue de l'époque, un certain Gabriel, annonce à Marie qu'elle est enceinte.
Marie, qui n'a fauté qu'avec le Saint-Esprit, comme beaucoup de filles de son âge, promène son saint bedon tout rond.

P1150645

La crèche est prète, la paille est fraîche, les premiers moutons commencent à affluer.
Ils seront 2,2 milliards deux mille ans plus tard.

P1150644 P1150643

Quelques étrangers (dont un jihadiste présumé) viennent rendre visite en apportant leur obole
et, comme dans le roi Lion, on présente l'enfant au peuple.

 

Place Johannes Gutenberg

imgag

P1150738 P1150745

Un conte de noël est raconté sur la façade de l'Aubette, place Kléber.

P1150746 P1150747

Réfugié dans l'oscurité inquiétante d'une caverne glaciale, Timéo s'est inventé un monde à lui. Jusqu'au jour où des coups de boutoir venus d'en haut ne déchirent les parois de pierre de sa maison, dévoilant des éclats de lumière qu'il ne soupçonnait pas.
Dès lors, l'enfant s'aventure dans cette trouée, découvrant la cité médiévale de Strasbourg, grouillante du chantier titanesque qu'est l'édification de sa cathédrale, responsable de l'éboulement de son repaire.

P1150751

 

En 1740 un arquebusier possède une boutique (Zum Eisernen Mann). Il tient une armurerie. Il décore la maison de la figure grandeur nature d’une sergent de patrouille municipale de la fin du XVIe.
L'original se trouve au musée historique de Strasbourg; une copie a été effectuée dans les années 1970, car il fallait que le symbole demeure : un sergent de ville veillant sur la cité.
Cet homme de fer singulier devant lequel passe quotidiennement un nombre considérable de tramways et de personnes est donc une ancienne enseigne de boutique.

P1150757

 

P1150758 P1150755

P1150759 P1150760

 P1150771 P1150772

P1150776

 

DSC_0142