Suppose que tu t'appelle Lafi, que tu es poétesse, que tu es partie de chez toi à seize ans en abandonnant le loft familial avec son frigo bourré de friandises pour parcourir le monde en récitant des poèmes et en crevant la dalle.

Jusqu'à tes vingt ans, tu chantes la liberté, à Venise tu déclames l'amour, à Amsterdam la passion effrénée, à trente ans l'injustice, dans les pays de l'Est tu t'arraches la gorge hurlant tes rimes déchirantes, à quarante ans tu craches ta haine contre la misère, cette chienne qui te mord les mollets, à cinquante ans à Belleville après ton récital au bar des Enclumes, tu te bats avec un clochard pour une rondelle de saucisson. Au fil de ta vie, tu es devenue une loque. C'est là que les Editeurs du Vrai, maison fondée un mois auparavant, te remarquent. Aujourd'hui, ils te présentent au Théâtre des Champs-Elysées. Sur l'affiche avec ta photo, il est écrit : "Lafi, la poétesse des ténèbres".

Le clochard passe par là et se met à hurler :
"C'est Lafi ! Lafi, celle du saucisson !"

Ricardo Mosner

 

Ricardo_Mosner