24 juillet 2013

Fanchette et Fleurien

Les trompes de Fallope de Franchette Kerpote avaient une forme qui aurait enthousiasmé bien des concepteurs de labyrinthes, quant aux spermatozoïdes de Fleurien, son mari, leur apathie les rendaient inaptes à pénétrer le plus complaisant des ovules, si bien que ce couple de fermiers était stérile. Cette incapacité à se reproduire les chagrinait, car ils étaient pleins d'un besoin d'amour que ne comblaient entièrement ni la douceur des plumes de leurs poules ni les grands yeux humides de leurs vaches. Courageux comme on sait l'être... [Lire la suite]
Posté par Claudius77 à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]