18891En 1889, pour marquer le centenaire de la Révolution, la ville de Paris fut l'hôte de l'Exposition universelle.

L'Argentine participa en envoyant une vaste gamme de produits locaux dont une famille d'Indiens de la Terre de feu : onze Onas, rares spécimens d'une espèce que l'on achevait d'éteindre à coups de Winchester, au même moment, en Amérique.

Deux des onze Onas expédiés périrent pendant le voyage. On exposa les survivants dans une cage. Un panneau mettait le public en garde : Anthropophages d'Amérique du Sud. On ne leur donna pas à manger pendant les premiers jours. Ils hurlaient de faim. On commença alors à leur lancer des morceaux de viande crue. Ce n'était que de la viande de vache, mais tout le monde se pressait pour voir ce spectacle terrifiant. Les spectateurs, qui avaient payé pour entrer, se bousculaient autour de la cage dans laquelle les cannibales s'arrachaient la nourriture à coups de griffes.

C'est donc ainsi que l'on célébra le premier centenaire de la Déclaration des droits de l'homme.

1889