Lors d'un séjour en Bretagne cet été, je suis tombé en panne de lecture. Ca ne m'était jamais arrivé encore. Passé les premiers instants de léger affolement, je me suis enquit des horaires de la bibliothèque municipale. Coup de chance, elle ouvrait le lendemain. J'y suis donc allé faire une petite provision me permettant de tenir durant le reste de mon séjour. Dans la moisson, j'ai ramené "Le facteur fatal", un Didier Daeninckx qui m'avait bizarrement échappé. C'est un recueil de nouvelles qui retrace une partie de la carrière de l'inspecteur Cadin, un héros réccurent de Daeninckx.

facteur

Je vous cite le quatrième de couverture :

Qui est l'inspecteur Cadin? S'il apparaît dans plusieurs romans de Daeninckx à la Série Noire, nous n'en connaissions pas pour autant la biographie. C'est chose faite, par le biais de ses activités professionnelles et diverses mutations à Strasbourg, Hazebrouck, Courvilliers, Toulouse, Toulon (où il devient détective privé), Aubervilliers enfin.
Il y a un drame dans la vie de Cadin, qui, d'une certaine manière, commande son parcours et sa désespérance. Et il y a aussi un humour noir très particulier : ce collectionneur de faits divers, tout comme l'auteur lui-même, est un moraliste à sa manière, imparable, inlassable et sans illusion.

Voici, glanés parmi les histoires de ce bouquin, quelques faits divers que l'inspecteur Cadin recueille dans les différents journaux qu'il découvre lors de ses pérégrinations géographiques.

Strasbourg, Les Dernières Nouvelles d'Alsace

L'omelette qui tue
Un semi-remorque en provenance d'Arradon (Morbihan) et transportant 25 tonnes d'oeufs frais s'est renversé dans un fossé, sur l'autoroute de l'Est, à proximité de Clermont-en-Argonne. La remorque s'est entièrement disloquée, brisant plusieurs centaines de milliers d'oeufs. Les gendarmes ont retrouvé le cadavre d'un homme au milieu de cette gigantesque omelette. Le conducteur, M. Jacques Scaërec, qui est sorti indemne de l'accident, a déclaré ne pas comprendre ce que cet homme faisait là. L'enquête devra déterminer s'il s'agissait d'un passager clandestin ayant profité d'une minute d'inattention du personnel lors du chargement du camion, ou alors d'une personne voyageant discrètement, en accord avec le chauffeur. Une autopsie est actuellement en coyurs pour déterminer les causes exactes du décés.

Courvilliers, Le Parisien

Mort d'un pompier
Raymond Wahlen, un sapeur-pompier de Buffalo (Etat de New-York), s'est tué en plongeant dans une piscine vide pour porter secours à un collègue, James Jerge, qui, trompé lui aussi par l'obscurité, s'était déjà précipité la tête la première au fond du bassin.
Raymond Wahlen a été déclaré mort à son arrivée à l'hôpital. James Jerge est quant à lui en assez bonne condition avec un bras cassé et quelques contusions.

Enterrement pour 20 000 foetus
Un juge de Los Angeles vient d'autoriser l'enterrement de 20 000 foetus découverts en janvier dernier dans un conteneur provenant d'un laboratoire médical, mais il a refusé de se prononcer sur la question des funérailles religieuses : "Nous ne savons pas à quelle religion appartenaient les foetus. D'autre part il n'est pas exclu que certains auraient choisi de devenir athées."

Toulouse, La Dépêche du Midi

Un homme au courant.
Mercredi dernier, rue Pargaminières, un réparateur en vidéo bricolait les caméras de surveillance du bar-tabac Chez Naudy, juché sur un escabeau. Se sentant perdre l'équilibre, il a tenté de se rétablir en s'agrippant de la main droite aux deux fils d'alimentation en 220 volts qu'il venait de dénuder. Le courant lui est passé à travers le corps et s'est frayé une sortie dans le mollet, par un trou de la grosseur d'une pièce de 5 francs. Le médecin qui l'a soignéa déclaré que l'homme avait de la chance d'être droitier car si le curant était passé par la main gauche, et donc le coeur, le malheureux serait mort foudroyé.

Aubervilliers

Un homme se noie dans l'espoir d'être réincarné en poisson.
Le corps d'un homme âgé d'environ 60 ans a été retrouvé hier dans la Seine, au pont de Bezons (Val-d'Oise). Edmond Lebrun, dont l'adresse nous est inconnue, portait sur lui une longue lettre dans laquelle il proclame sa foi en la réincarnation et son souhait de revivre, dans l'eau, sous la forme d'un poisson.

Tué par un puma.
Denis Valuin, vingt ans, récemment libéré de la maison d'arrêt de Valence, après un mois de prison pour vol, a été découvert nu, émasculé, la carotide tranchée dans la cage des pumas du parc zoologique de la Barben, près de Salon-de-Provence. Ses habits ont été retrouvés, pliés, de l'autre côté du grillage, et il semble que le jeune homme se soit lui-même offert en pâture aux félins. Les services de police consultés précisent qu'ils conservent dans leurs archives une dizaine de cas de ce genre.

toujours Aubervilliers, le Nouvel Observateur

Sans titre
A la suite d'une très violente altercation avec son frère, Claude Sinson s'est aspergé d'essence térébenthine et s'est ensuite passé autour du coup la laisse de son chien. Il a ensuite enjambé la fenêtre de sa cuisine et s'est pendu contre la façade du pavillon qu'il venait tout juste de finir de construire. Il a eu le réflexe d'allumer le briquet qu'il tenait dans sa main et s'est enflammé immédiatement devant les yeux horrifiés des gens du quartier alertés par les échos de la dispute. La laisse a brûlé à son tour et le corps calciné de Claude Sinson s'est écrasé au sol.

Pendu avec ses chaussettes
Un jeune lycéen de quinze ans interpellé par le vigile d'un grand magasin de la région lyonnaise à la suite d'un vol à l'étalage, a été découvert mort dans un local réservé aux fouilles. Le vigile avait pourtant pris soin de lui retirer sa ceinture, sa cravate avant de sortir pour prévenir le policier chargé de la surveillance du centre commercial. Le jeune garçon a mis à profit les trente minutes d'abscence du gardien pour détricoter l'une de ses chaussettes de laine et en tresser le fil pour se fabriquer un lien d'environ un mètre de long avec lequel il s'est pendu en l'accrochant à une patère fixée au mur.

 daeninckx