présenté par Jean-Michel Ribes

Il fut à peu près tout ce qu'un homme à l'intelligence délicieuse, hors des petits commerces de la réalité etpawlowski2 adepte des solutions imaginaires, put s'amuser à être. Docteur en droit, adorateur du vélo naissant et humoriste de génie, cet homme du monde, qui n'ignorait rien du char d'assaut et du sous-marin, fut critique dramatique, directeur de périodiques, ami de Willy et d'Alphonse Allais. Il réalisa le premier des reportages aériens, son principal admirateur fut Marcel Duchamp qui, paraît-il, ne quittait jamais ses romans dont le célèbre Voyage au pays de la quatrième dimension où, avant Einstein, Pawlowski mettait en doute la réalité mathématique et faisait disparaître l'idée du "temps". Ses jubilatoires Inventions nouvelles et dernières nouveautés en font le précurseur des "objets introuvables" de Carelman, de l'Encyclopédie des farces et attrapes et des mystifications de Noël Arnaud et François Caradec, et des fiches bricolage du Professeur Choron. Dans ce recueil des chroniques pataphysiciennes sans le savoir, où le "basset nettoyeur de rails" n'a rien à envier aux "rails en mou de veau" de Raymond Roussel, figurent notamment :

  • Le mètre de poche ne mesurant que dix centimètres de long
  • La baignoire à entrée latérale
  • Le boomerang français qui, pour éviter les risques d'accident, ne revient pas à celui qui l'a lancé
  • La machine à sectionner les dentelures de timbre-poste
  • Le grain de beauté pour poules
  • Le maquillage des pommes ridées
  • La chaussure-entonnoir pour écolier
  • Le képi courant d'air
  • La limace chirurgicale

Et mille autres encore, dont celle-ci :

  •  "Nous sommes heureux de signaler aux personnes peu fortunées le nouveau dentier élastique pour familles pauvres. Ce dentier, composé de trente-deux dents artificielles est monté sur de fausses gencives en caoutchouc rouge. Il peut être utilisé alternativement par les membres d'une même famille ayant des bouches de grandeurs différentes. Suivant les nécessités du jour, les visites à faire, les démarches à entreprendre, le dentier passe de bouche en bouche et s'adapte exactement aux besoins de chacun. C'est là une économie d'autant plus pratique que les personnes ayant de mauvaises dents appartiennent généralement à la même famille. Indiquons en outre aux personnes peu fortunées qui ne peuvent pas acheter le dentier élastique pour familles pauvres, qu'il leur est possible de se rendre acquéreurs, pour un prix minime, du modèle réduit pour familles très pauvres. Il ne comprend que six dents, largement suffisantes pour une alimentation réduite, par ces temps de vie chère."

 Ou encore celles-ci :

  • "Signalons une invention modeste, sans prétentions, mais utile : le nouveau savon antidérapant garni de clous qui sera bientôt dans toutes les toilettes. On le sait, en effet, le savon, jusqu'à ce jour, avait le grave défaut de glisser entre les mains et de déraper sur le sol avec une facilité déplorable. Le nouveau savon antidérapant, analogue aus pneumatiques antidérapants d'automobile, supprimera tous ces inconvénients. On nous fait remarquer, accessoirement, qu'il s'use moins vite que les autres savons, ce qui est une qualité appréciable."
  • "Signalons, pour la saison d'été, une nouvelle moustiquaire qui ne mesure que cinq centimètres de côté. Au lieu de réserver, comme on le faisait jusqu'à présent, une toute petite place pour la personne qui couche dans la chambre sous la moustiquaire, et d'abandonner le reste de la pièce à de petits insectes, il est plus logique, en effet, de placer les moustiques dans une toute petite boîte de gaze et de réserver la chambre à coucher pour l'être humain qui l'habite. Cette modification sera accueillie avec allégresse dans les pays du midi."
  • "Dans le domaine de la mode , signalons les nouveaux peignes pleins pour personnes pelées. On a remarqué bien souvent, en effet, combien était absurde, pour des personnes entièrement chauves, l'usage du peigne ordinaire à dents divisées. Le peigne plein, au contraire, est un polissoir du plus heureux effet qui, loin d'écorcher le crâne inutilement, lui donne l'aspect brillant d'un ivoire ancien."
  • "Certaines personnes se plaignent, lorsqu'elles sont couchées, d'avoir trop de place au-dessus de leur tête et pas assez pour étendre leurs jambes. Recommandons à ce propos les nouveaux sommiers construits par une grande maison de literie et qui sont plus longs du côté des pieds que du côté de la tête. C'est là une nouveauté très utile qu'il faudrait faire adopter par tous les hôteliers."

Pawlowski3