28 mai 2011

L'inventeur distrait

Avant d'avoir fait naufrage, je jouissais d'une imagination débordante. A peine éveillé, j'inventais un homme : c'était moi. A partir de ce moment, tout devenait possible. L'homme que j'étais s'inventait un nom, une famille, une position sociale. Il se construisait une maison, dans cette maison un appartement, dans cet appartement, des meubles. Encore un effort et il imaginait le petit-déjeuner du matin. Un autre et en un tour de main, voilà qu'il s'était fabriqué du linge, des chaussettes, un complet-veston, des chaussures, un... [Lire la suite]
Posté par Claudius77 à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

24 mai 2011

Béatification

L'odeur de sainteté de Jean-Paul II laissant à désirer, sa béatification a été retardée de quelques semaines. de mes amis forumeurs :   Une photo de Ratzinger jeune, priant devant les chambres à gaz ... alors vous en convenez maintenant qu'il est un bon chrétien !ouAvec les masques Bachelot, n'ayons plus peur des quotas !ouLampédusa, déclaration du curé local : les immigrants tuniso-lybiens morts pendant la traversée pourraient sentir bon la liberté, merde !ouNantes, le scoop de rainai invité à l'apéro chez de... [Lire la suite]
Posté par Claudius77 à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 mai 2011

Le Salon de Montrouge

Pourquoi le Salon de Montrouge La vocation de ce salon est la décou­verte de nou­veaux talents et leur accom­pa­gne­ment dans les pre­miers pas de leur car­rière. C’est aussi et sur­tout, favo­ri­ser la ren­contre du public avec des pra­tiques sin­gu­lières repré­sen­tant la scène fran­çaise dans toute la richesse de sa diver­sité, tous médiums confon­dus (pein­ture, sculp­ture, ins­tal­la­tion, per­for­mance, vidéo, pho­to­gra­phie, etc.) Le Salon de Montrouge fait aujourd’hui réfé­rence pour la décou­verte de nou­veaux... [Lire la suite]
Posté par Claudius77 à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 mai 2011

Dialogues - jeunesse & vieillesse -

Le maître et le disciple Le disciple :Comment reconnaître la vieille mouche de la jeune ?Le maître :La vieille mouche feint la jeunesse, disciple. Le disciple :Maître, en un mot comment définiriez-vous la vieillesse ?Le maître :VieillesseLe disciple :Pirouette que votre réponse, ô maître, vous m'auriez fait la même avec jeunesse.Le maître :Précisément non, disciple. Le disciple :Quand devient-on vieux, maître ?Le maître :Le jour où l'on cesse d'être un homme jeune qui souffre de vieillesse. Le disciple :Si vous me... [Lire la suite]
Posté par Claudius77 à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 mai 2011

Le chocolat

Gourmandise, péché, volupté, douceur, le chocolat est, plus qu'un aliment, un cadeau de la nature. Mais aussi une thérapie antistress, si on sait en consommer régulièrement, avec modération et donc sans culpabilité. Le jour où j'ai découvert qu'on pouvait manger du chocolat sans pain fut pour moi celui d'un saut de civilisation. Dans ma famille, il était établi que le chocolat "faisait mal au foie". Je compris plus tard qu'il y avait là une légende sans faille pour nous donner, à l'heure du goûter, un énorme morceau de pain et un... [Lire la suite]
Posté par Claudius77 à 07:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 mai 2011

Mutations génétiques

On a retrouvé Monsieur Morano, il est en couple avec Monsieur Boutin.  -" la différence d'âge n'a aucune importance", aurait-il déclaré à Claire Chazal. de mes amis forumeurs : sacré(..e) Claude! la retraite te rajeunit !!!ouSpiderman en tenue d'été (catalogue de la suisse qui redoute, page 1138, livraison en 24h chrono et trois sans frais)ouCarla en camping, au lever... l'est moins topouc'est Pâques.... le chemin de croix de Benoit.....ouscoop de Claude : Fantomette c'est Nadine Morano !!!!! oudeuxième scoop de Claude :... [Lire la suite]
Posté par Claudius77 à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 mai 2011

Eloge de l'homme superficiel

L'homme superficiel n'aime pas l'horizon. L'homme seperficiel vit trois ans de plus que sa soeur. L'homme superficiel urine chez les riches. L'homme superficiel perd son centre de gravité avec sa puberté. Par temps clair, l'homme superficiel peut voir jusqu'à Carcassonne. L'homme superficiel fait l'amour en Belgique. L'homme superficiel ne pense jamais à autre chose. L'homme superficiel évite la poésie qui ralentit. Les enfants de l'homme superficiel sont rarement de lui. L'homme superficiel s'assied dans le métro mais... [Lire la suite]
Posté par Claudius77 à 07:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]