17 mars 2011

L'absence

"J'ai en certain endroit, un certain animal", écrit drôlement La Fontaine dans ses contes. Il parle du pénis. L'animal humain cependant semble sous-équipé de ce côté, au regard des autres espèces. Beaucoup de serpents ont deux pénis et se servent de l'un ou de l'autre, une expérience de pensée intéressante. L'éléphant dispose d'une sorte de treuil afin d'orienter le sien. Les félins présentent une sacoche de fourrure protectrice, les cafards, cinq à six pseudo-pénis hérissés de crochets pour s'arrimer. Quant aux mammifères, tous,... [Lire la suite]
Posté par Claudius77 à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]