13 février 2011

Chirurgie esthétique

Man Ray l'a ligotée, Arman l'a découpée, Magritte l'a menottée, Dali l'a tiroirisée ou placée au centre d'une tauromachie (Le toréro hallucinogène), Robert Combas l'a transformée en personnage de BD, Yves Klein l'a peinte en bleu, elle a été réinterprétée en toute liberté par les plus grands artistes du 20è siècle, la Vénus de Milo, l'une des trois vedettes du musée du Louvre (avec la Joconde et la Victoire de Samothrace) est plus vivante que jamais.De Paris à New York en passant par Tokyo, cette extase érotique, comme la surnommait... [Lire la suite]
Posté par Claudius77 à 07:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]