C'est le 20 Prairial de l'An II qu'a été institué le baptême républicain qui marque l'entrée de l'individu , non dans la communauté religieuse comme le fait le baptême religieux, mais dans la communauté nationale. Ce baptême civil tire ses origines de deux discours d'un agent national de la Commune de Paris, prononcés à la Convention Nationale le premier dans la séance du 22 mai 1794 et le deuxième le 19 juillet 1794.

La loi du 20 septembre 1792 retirant aux prêtres la tenue des registres constituant l'état civil, les registres paroissiaux devinrent alors registres communaux tenus par l'officier d'état civil.

Le parrainage civil a donc été prévu par la législation révolutionnaire. Ces lois révolutionnaires n'ayant jamais fait l'objet d'abrogation, le baptême civil est bien une cérémonie officielle.


bap_029

Le 4 septembre 2010, Noah est donc entré dans la communauté nationale

Le voici avec son père ...

bap_007

... puis avec sa marraine, Leslie, et son parrain, Thomas

bap_026

La cérémonie a été présidée par Didier Turba, le Maire adjoint de Moissy-Cramayel, chargé de la culture

bap_016

Elle a débuté par un petit mot de bienvenue, puis Didier a fait un bref historique du parrainage civil en rappelant les valeurs de la république que certains tentent de maintenir en France : liberté, égalité, fraternité, les deux dernières étant régulièrement malmenées, auxquelles il a ajouté  la laïcité, une valeur qui m'apparait, à moi aussi, fondamentale et nécessaire à rappeler..

Les parents ont donné leur accord pour le parrainage et le parrain et la marraine ont déclaré vouloir remplir leur devoir et assumer leurs responsabilités.

bapa_046_1_ bapa_048_1_ bapa_050_1_ bapa_052_1_

bapa_053_1_

Après la signature des différents actes administratifs, L'adjoint au maire a solennellement donné la médaille de la ville aux parents du baptisé.

bap_027_1_ bap_028_1_

La famille présente est ensuite partie pour Champagne, chez Cyril, pour procéder à la partie festive de la cérémonie organisée par les parents sur le thème du double parrainage de la Bretagne et de Tahiti.

bap_040_1_

La table :

bap_034_1_
 
bap_035_1_ bap_038_1_ bap_036_1_

On pouvait noter la présence de deux stands, l'un tahitien et l'autre breton :

bap_043_1_

bap_041_1_   bap_042_1_

... d'une spécialité familiale, inhérente à toute fête chez nous maintenant, la fontaine :

bap_031_1_

celle-ci a été confectionnée par Nicolas et il y coulait un délicieux planteur sympathiquement "arhumatisé",

bap_032_1_ bap_033_1_ bap_039_1_

et, un peu plus loin :

bap_030_1_

deux jambons, miellés à souhait, rôtissaient depuis neuf heures du matin.

Nous avons commencé par un passage au stand tahitien. Étaient proposés des produits, fruits, huiles essentielles, fleurs de tiare, colliers de fleurs (à chaque arrivée sur l'île, un collier de fleurs est offert), colliers de coquillages ( à chaque départ de l'île, un collier de coquillages est offert afin de garder le souvenir de son séjour). Puis on est passé à l'atelier "travail de la noix de coco"; Taïna et Thomas nous ont appris à ouvrir une noix de coco (avec le dos de la machette, et non le tranchant) à en prélever la pulpe, puis à presser celle-ci pour en soutirer le lait.

bap_057_1_

démonstration de la découpe par Cyril

bapa_135_1_   bapa_136_1_   bapa_137_1_

pour le reste de l'opération, après que chacun ait fait sa tentative, c'est Taïna qui officie

bapa_144_1_

bapa_157_1_   bapa_158_1_   bapa_159_1_

Ce lait de coco a servi à finaliser la confection de l'entrée tahitienne du repas, une recette très courante là-bas à base de poisson cru, de citron vert, et de gingembre, un régal de fraîcheur et de saveur. La recette figure sur le tabouret ci-dessous, un tabouret muni d'un instrument servant à extraire la pulpe de la noix de coco.


bap_091

ça se mange avec les doigts et c'est 'achement bon !

bap_094_1_

Les "roulés" apéritifs : confectionnés avec des galettes maison, de trois sortes : sardine/pesto, saint-moret/saumon et jambon/boursin

bap_056

Le reste du repas était composé du jambon que vous avez vu plus haut, accompagné d'un gratin de patates douces, d'ananas caramélisé, le tout agrémenté d'une sauce chutney à l'ananas et à la vanille.

bap_110_1_ bap_111_1_

bap_116_1_ bap_114_1_

bap_119_1_

bap_120_1_

bap_121_1_

Le dessert était breton, un palet avec pommes caramélisées au beurre salé accompagné d'une glace à la vanille avec éclats d'amandes.

Si le poisson cru était l'oeuvre de Taïna, le reste du repas était une réalisation de Laëtitia.

bapa_117_1_

J'allais oublier la remise des cadeaux :

bap_071_1_   bap_073_1_

bap_076_1_

Puis vint l'heure (tardive) du repas

bap_122_1_ bap_123_1_ bap_124_1_

bap_127_1_ bap_128_1_

bap_125_1_

Et maintenant, une visite au stand breton avec ses dégustations parmi les quelles différents gâteaux et confiseries, le cidre, un pastis breton et bien évidemment le chouchen dont l'abus s'avère assez dangereux étant donné ses méthodes de fabrication qui incluent le miel dont l'extraction rapide fait que l'on incorpore à la base non seulement le miel, mais également un certain nombre d'abeilles qui ont eu le malheur d'être là où il ne fallait pas.

bapa_180_1_

bap_134_1_

Une belle démonstration du jeu du palet :

bap_107_1_ bapa_166_1_

Tentative d'assimilation

bapa_184_1_   bapa_185_1_   bapa_189_1_

Puis ensuite et jusqu'à la tombée de la nuit, montage des tentes, jeux, danses et chorégraphies diverses, préparation du feu de camp, confection du repas du soir (breton), etc.

bapa_190_1_

bap_141_1_bap_142_1_bap_143_1_

bap_149_1_

bap_146_1_

bap_147_1_

bap_148_1_


bap_137_1_ bap_138_1_
l'achèvement brutal de l'agonie d'une chaise longue blessée par Babeth

bap_139_1_


bap_140


Et le soir, 2 tables : la première avec un stock de galettes (fabrication Lucile & Babeth), différentes sauces et moutardes et des saucisses grillées au barbecue et la seconde recouvertes de crêpes (fabrication Babeth, dont une variété sans œuf) et de confitures diverses avec un délicieux pot de caramel au beurre salé à tartiner


bap_155   bap_158_1_


bap_151

et enfin, plus tard dans la nuit, sous l'œil vigilant de Bertille

bap_153_1_


bap_161 bap_164 bap_167


bapa_203_1_


  • Fête organisée par Laëtitia & Nicolas
  • Repas imaginés par Laëtitia et réalisés par elle avec la collaboration de Lucile, Taïna et Babeth
  • Responsable des cuissons "barbecue"  : Fabrice
  • Fontaine "apéritif" : Nicolas
  • Animation "Tahiti" : Taïna & Thomas
  • Animation "Bretagne" : Babeth & Fabrice assistés de Leslie
  • Musique : un peu tout le monde
  • Chorégraphies : Taïna, Babeth, Leslie, Kenzo et les "Urban People"
  • Hébergement : Nathalie & Cyril


... sans oublier la vedette
bapa_127
Copie_de_bap_078_1_

le dessin ci-dessus a été réalisé par Thomas, le parrain