15 mai 2010

Ces malades qu'on encadre

Le diagnostic est sans appel. Mona Lisa présenterait "des signes clairs d'une accumulation d'acides gras, causés par un trop plein de cholestérol" selon Vito Franco, un professeur d'anatomie pathologique de l'université de Palerme. Et ce n'est pas son seul problème. L'expert italien a relevé des lipomes sous-cutanes sur ses mains, autrement dit des tumeurs bénignes constituées de tissus graisseux. Sur sa lancée, le professeur s'est attaché à d'autres patients picturaux. Le jeune homme peint par Botticelli en 1482-1485... [Lire la suite]
Posté par Claudius77 à 07:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]