On trouve aussi dans ce parc la Fundacio Joan Miro, créée dans les dernières années de sa vie pour exposer ses œuvres, mais aussi pour financer de jeunes artistes. Cet édifice blanc, baigné de lumière a ouvert ses portes en 1975.

Il est interdit de prendre des photos et les gardien(ne)s, sans uniformes (mais habillé(e)s tout de même, n’allez pas croire …) sont difficiles à détecter. Heureusement j’ai acquis, en la matière, une certaine expérience et le Lumix est une merveille de discrétion.

Tout d'abord le gardien, à l'entrée

2009_521

2009_523   2009_524

2009_525   2009_526

2009_527

2009_528   2009_529

2009_530   2009_531

2009_532

2009_535   2009_536

2009_543

2009_549 2009_546 2009_550

2009_539 2009_544

2009_547   2009_541

Un peu fatigué par deux bonnes heures de piétinement je me suis assis pour souffler sur un banc dans le hall de la fondation et j’ai vu entrer ces deux petites vieilles qui se sont installé là, pour jouer aux cartes ; Miro se doutait-il de cet aspect de sa fondation ?

2009_553

Dans les jardins, autour de la fondation

2009_554 2009_555 2009_556

 

2009_558   2009_560