Il y a des milliers d’années des fumées s’échappaient des toits de chaumes des huttes de tribus ibéro-celtiques, les Laietans, premiers occupants des lieux. Quand les Romains envahirent cette région, il fondèrent Barcino (ancienne Barcelone) et Montjuïc (signifiant peut-être la montagne de Jupiter) devint le siège de rites religieux.

Montjuïc est un lieu incontournable depuis l’Exposition universelle de 1929.

La plaça de Braus les Arenes accueillait autrefois des corridas et des concerts ; elle est aujourd’hui abandonnée.

2009_433

2009_436 2009_434

2009_438 2009_439

On y trouve notamment le Museu Nacional d’Art de Catalunya. L’édifice, monumental et remarquable abrite plusieurs expositions permanentes et des expos temporaires. J’ai visité pour vous les salles consacrées à l’art moderne.

2009_441

2009_442

L’auditorium en cours d’installation

2009_444 2009_443

La collection d’Art Moderne rassemble le plus important de l’art catalan du XIXème siècle aux années 40 du XXème ; en Catalogne se sont enraciné différents courants artistiques, du néoclassicisme à l’avant-garde en passant par le modernisme et le noucentisme (*). Parmi les artistes les plus importants on trouve Fortuny, Casas, Rusinol, Gaudi, Jujol, Picasso, Gargallo et Julio Gonzàles ainsi que les photographies de Pla Janini, Masana, Godes, Maspons et Colom.

Mes photos n’ont évidemment rien d’exhaustif, d’autant plus que certaines salles étaient interdites aux appareils (les salles réservées aux œuvres de Picasso). Il y a beaucoup de « terres cuites » et de sculptures, n’y voyez là qu’un fond de monomaniaquerie.

2009_445

2009_446 2009_449 2009_450

2009_448

2009_456   2009_454

2009_460 2009_458 2009_461

2009_457 2009_464

2009_451

2009_452

2009_462

2009_463

2009_464 2009_465

2009_466

2009_467

2009_468  2009_471

2009_469   2009_472

2009_476

2009_474   2009_478

2009_477

un petit Jésus cruel qui change des angelots niais habituels


2009_480

Cassandre et Néfertiti

2009_481   2009_482

2009_470 2009_492
2009_483 2009_484
2009_485 2009_486
2009_487

2009_488   2009_490

2009_491   2009_489

2009_494   2009_493

2009_495

2009_496   2009_475

2009_497

(*)  Nou - quoi ? : Noucentrisme : ce courant est une réaction à l'art visionnaire et exalté de Gaudi, un retour vers la terre et la réalité quand Gaudi aspirait à la légèreté et à la transcendance. C'est un courant artistique local qui marqua les deux premières décennies du XXème siècle et qui est à l'Art déco ce que le modernisme est à l'Art nouveau. Il s'inspire de Cézanne et du classicisme méditerranéen, tout en restant fidèle au réalisme de l'entre-deux-guerres.