Lorsqu ‘en 1878 l’industriel prospère Eusebi Güell i Bacigalupi (1846-1918) parcourut le pavillon espagnol de l’Exposition universelle de Paris, ce fut un jour décisif pour la carrière de Gaudi. Le jeune architecte venait de dessiner une vitrine pour un détaillant en gants, et il présentait sa création sur un stand de l’exposition. Güell fut si impressionné par la vitalité et l’originalité du projet qu’à peine rentré à Barcelone il se mit en quète de son auteur. Güell fut conquis par cette personnalité autant que par son travail et il chargea très vite Gaudi de multiples commandes. Ce fut le début d’une fructueuse et longue amitié.

Un de ces projets était la création d’un jardin public pouvant accueillir une soixantaine de maisons. Güell chargea Gaudi de ce projet en 1900. Cette entreprise l’occupa 14 ans, mais seulement deux maisons furent construites. A la fin le projet fut abandonné et le jardin extraordinaire se transforma en parc public.

2009_359

2009_322 2009_347

2009_350 2009_352

2009_353 2009_360

Quelques courtes averses sporadiques viennent humidifier l'atmosphère >>> visite de la maison "témoin" de ce projet avorté.

2009_345

2009_346 2009_351

2009_325 2009_326

2009_330 2009_329

2009_328 2009_331

2009_336 2009_333

2009_338 2009_339

2009_342 2009_341

2009_340   2009_343

2009_344

2009_355   2009_358

2009_364 2009_354

2009_369   2009_370

2009_375 2009_373 2009_376

2009_378 2009_379

2009_377

2009_383