Argent sale, argent propre, argent "design" ... un durable cliché helvétique. Mais comme l'a affirmé Jean-Luc Godard : " Le cliché, il n'y a que ça de vrai." Aussi vrai que le billet de banque devenu image de marque.

C'est dans cet état d'esprit que la Banque nationale suisse a engagé une consultation pour l'édition d'une nouvelle série de billets. Et face à l'euro au visuel d'une pauvreté consensuelle, reflétant la grisaille des costumes de nos grands banquiers centraux, le taux de change est plutôt favorable au nouveau graphisme suisse qui affirme une modernité toute "techno".

Si l'argent n'a pas d'odeur, ce qui reste à prouver, en Suisse, il a de la couleur ... que l'on suppose grand teint pour résister à tous les blanchiments possibles.

scan_003

Martin Woodtli
projet primé mais non retenu pour la conception d'une série de billets de banque en franc suisse

Source : Pierre Ponant pour Beaux-Arts magazine

Si le sujet vous intéresse, le 1er prix a été remporté par Manuel Krebs de Zurich.

scan_004